Les neurosciences pourraient-elles venir en aide à l'E-commerce ?

Rédigé par José - - Aucun commentaire

?url=https://www.trendhim.fr/press/les-hommes-savent-ils-vraiment-ce-qu-ils-veulent&size=160x120Savons-nous vraiment ce que nous voulons ? Différents niveaux de notre esprit influencent notre prise de décision sans que nous le remarquions, et ce tous les jours. En tant qu'êtres rationnels, nous pensons que nous avons tout sous contrôle et par conséquent que nous savons 100% ce que nous voulons, du moins nous prenons nos décisions en conséquence.

Une étude récente qui a cherché à utiliser Neuro-marketing pour découvrir le comportement des consommateurs dans leur secteur a découvert que les hommes ne savent pas complètement ce qu'ils désirent. https://www.trendhim.fr/press/les-hommes-savent-ils-vraiment-ce-qu-ils-veulent

Un groupe de 9 hommes de différents pays ont été soumis à différentes tests et différentes questions leur ont été posées, tout en portant un scanner cérébral (EGG). Parmi ces questions, l'une d'entre elles était de savoir s'ils préféraient un cadeau emballé qui soit dur ou mou.

La plupart d'entre eux ont répondu qu'ils préféraient un paquet dur, mais était-ce vraiment le cas ? En réalité, 88% des participants préféraient le mou, mais plus de la moitié ont répondu le contraire, surpris ?
Comment nos différents niveaux de notre esprit influencent-ils notre prise de décision ?

Nous ne pouvons pas vraiment dire que nous connaissons la raison exacte pour laquelle cela se produit, mais en détaillant ces niveaux, nous pouvons un peu mieux comprendre son fonctionnement.

Selon Freud, l'esprit est divisé en trois niveaux :

1. Au premier niveau, nous sommes pleinement conscients des décisions que nous prenons. Ce niveau est ce qui nous aide à penser, à résoudre des problèmes logiques et à parler. Nous pouvons également considérer la mémoire comme faisant partie de ce niveau, car ce sont des souvenirs et des expériences dont nous avons un accès direct et une pleine conscience.

2. Au deuxième niveau, le subconscient agit comme une barrière pour ne pas laisser échapper ces sentiments, expériences ou émotions qui nous blessent. Nous pourrions dire que c'est le cœur, les émotions et les sentiments. Aussi les désirs et les goûts se trouvent à ce niveau.

Ce niveau est ce qui nous fait acheter de manière compulsive, sans raison ou besoin apparent.

3. Le dernier niveau est ce que l'on appelle l'inconscient, dans lequel tous les sentiments, émotions et expériences qui, pour une raison quelconque, n'éveillent que des sentiments négatifs "cachés".
Une de vos tâches physiologiques est de nous faire respirer, ne faites-vous pas cela "involontairement" ? C'est la partie la plus difficile de l'esprit à contrôler.
Le niveau qui nous fait agir "étrangement" ou différemment de ce que nous pensons faire, comme dans le cas de l'étude mentionnée, est le subconscient.

Ce n'est pas que nous ne sachions pas ce que nous voulons, mais nous ne savons pas quelles expériences ou quels sentiments nous permettront finalement de décider d'une chose ou d'une autre.
Par exemple, dans le cas des cadeaux, il se peut que votre subconscient sache que vous avez le désir d'un sac à dos. Cela peut être emballé dans un emballage souple, mais au moment où l'on vous demande quel type d'emballage vous préférez, vous répondrez «dur» parce que c'est ce que vous avez vu dans votre esprit.

En conclusion, nous pouvons dire que, quelles qu'elles soient, toutes les décisions que nous prenons ne sont pas à 100% liées au conscient, et de nombreux facteurs que nous savons nous-mêmes n'entrent pas en ligne de compte.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot twaunz ? :