Accompagner un élève en difficulté scolaire

Accompagner un élève en difficulté scolaire

27 août 2019 0 Par Claude

D’une manière générale, les difficultés scolaires se traduisent par des résultats insuffisants, mais peuvent aussi être accompagnées de troubles du comportement. Si ces difficultés persistent, des évaluations médicale et psychologique permettent souvent d’en déterminer les causes. Ce genre de problèmes est très courant et peut perturber l’épanouissement d’un enfant. Comment faire ? C’est ce dont nous allons parler dans cet article.

Quand parle-t-on de difficulté scolaire ?

Un enfant qui rencontre des difficultés scolaires est aussi un élève qui a du mal à s’organiser et à suivre le rythme régulier de la classe. En général, c’est un élève anxieux pour qui il est difficile d’obtenir des résultats satisfaisants.

L’enfant peut rencontrer des difficultés scolaires dès la maternelle. Toutefois, un enfant ayant des difficultés scolaires pendant une période ne tombera pas forcément dans l’échec scolaire si tout est mis en épreuve pour l’aider.

Les différentes causes de difficulté scolaire

Les troubles de l’apprentissage,  le besoin d’améliorer sa concentration, sont extrêmement fréquents et ne sont pas forcément liés à un trouble moteur ou une déficience intellectuelle. Voici quelques points qui peuvent être à l’origine des difficultés scolaires chez un enfant.

  • La phobie scolaire
  • Les problèmes socioaffectifs (problèmes familiaux, maladie, deuil, soucis d’ordre économique, etc.)
  • Les difficultés ciblées sur quelques branches
  • Les problèmes d’organisation (oublis des affaires, des devoirs, incapacité à anticiper)
  • Le défaut de motivation
  • Le manque de confiance en soi au niveau des compétences
  • Le stress (peur de l’échec, peur d’un élève ou d’un professeur, etc.).

Dans des cas plus graves, les difficultés scolaires peuvent résulter de certaines maladies mentales : anxiété, dépression, schizophrénie, etc.

Le rôle des parents

Les parents ne doivent surtout pas accabler l’enfant. En fait, il ne fait pas exprès d’échouer. Il est comme tout le monde, il a envie de réussir. Un enfant qui est en difficulté scolaire est d’abord un enfant en souffrance. Lui répéter que ses résultats scolaires sont inadmissibles ne fera que renforcer sa résistance à se remettre dans la dynamique des apprentissages. Réviser le cours dix fois avec l’illusion que la répétition va produire de meilleurs résultats est également illusoire.

Pour l’aider, il est essentiel de comprendre d’où viennent ses difficultés. Les parents peuvent consulter les enseignants, dans une démarche constructive et bienveillante afin de savoir de quoi il a besoin. Il faut également rassurer l’enfant en établissant un lien de confiance.

 

Il faut s’appuyer sur ce que l’élève fait de bien pour le sortir de la spirale infernale du « je suis nul », « je ne sais rien faire », « je m’en fiche », etc. Il faudra également le responsabiliser, car on ne peut pas travailler à sa place. Il doit être replacé dans une position volontariste. Il est important de stimuler sa créativité à travers des méthodes plus ludiques.

Demander de l’aide à des professionnels

Si les difficultés scolaires sont trop importantes, les parents peuvent tout à fait s’adresser à un spécialiste. Les parents peuvent aussi prendre contact avec un répétiteur, un enseignant privé ou un centre de soutien scolaire pour aider à combler les lacunes. Le professionnel procède à un bilan avec l’enfant et les parents. Il évaluera les stratégies d’apprentissage, les raisons du manque de motivation ou de confiance. Il l’aidera également dans la gestion du stress. Bref, un expert saura guider l’élève et lui donner des outils concrets pour l’aider à savoir comment s’investir mieux dans sa scolarité.