La différence entre paysagiste et jardinier

La différence entre paysagiste et jardinier

18 juillet 2021 0 Par Eva

Lorsqu’on a le projet d’entretenir et de réaménager le jardin, on hésite sur le professionnel à contacter. Devez-vous appeler un jardinier ou plutôt un paysagiste. Ces deux professionnels s’occupent tous deux des jardins et des espaces verts, mais il faut quand même savoir que leurs missions sont différentes. Voici ce que vous devez savoir.

Le paysagiste : qui est-il ?

Comme son nom l’indique, il s’occupe du paysage. De cette première affirmation, on peut déjà dire que le métier du paysagiste Boulogne Billancourt est plus large étant donné qu’un paysage ne se compose pas uniquement de végétaux. Il peut inclure des bâtiments, des allées, des aires de jeux, des bassins d’eau… Cela signifie qu’il ne s’occupe pas seulement des arbres et des fleurs, mais se charge aussi d’embellir, voire de créer de nouvelles structures pouvant sublimer l’ensemble du paysage.

Quelles sont les missions du paysagiste ?

Le paysagiste peut être amené à réaliser diverses tâches. Il œuvre sur deux fronts puisqu’il est à la fois bureaucrate et homme de terrain. Globalement, il se charge :

  • Des rendez-vous avec les clients désireux de lui confier un projet d’aménagement paysager
  • De l’étude du projet avec des prises de mesures, des analyses, des observations sur le terrain
  • De l’élaboration du projet avec l’établissement du plan, la formation des équipes, le choix des végétaux et des matériaux…
  • De la conception du projet c’est-à-dire la concrétisation du plan sur le terrain
  • Du suivi du projet

Les compétences du paysagiste Boulogne Billancourt ne se limitent pas aux travaux de plantation et d’entretien des végétaux. Il est plus polyvalent puisqu’il peut être amené à mener des équipes, à gérer un projet, à négocier avec les clients, à s’occuper des démarches administratives concernant la réalisation du projet…

Quand faire appel à un paysagiste ?

On fait appel au paysagiste Boulogne Billancourt lorsqu’on souhaite repenser entièrement un espace dans le but de le réaménager en entier. C’est également lui qu’on contacte pour l’aménagement paysager d’un espace encore inoccupé. En gros, il a pour mission principale de créer un paysage selon les attentes de ses clients.

Comment devenir paysagiste ?

L’idéal c’est de suivre une formation en aménagements paysagers. On vous recommande, par exemple, le BPA Travaux des aménagements paysagers, le CAP agricole Jardinier paysagiste, le BP aménagements paysagers, le CAP agricole métiers de l’agriculture, le Bac Pro Aménagements paysagers, le BTSA aménagements paysagers, le diplôme d’État de Paysagiste, le diplôme d’ingénieur spécialisé en paysage, le diplôme d’architecture des jardins…

Il faut noter que le métier du paysagiste Boulogne Billancourt est un métier évolutif. Il faut d’abord commencer en tant qu’ouvrier pour connaître les bases du métier et ensuite évoluer progressivement jusqu’à devenir concepteur.

Le jardinier : qui est-il ?

Comme son nom l’indique, le jardinier s’occupe du jardin. Cela signifie que son espace de travail se limite aux jardins et espaces verts. Il a une parfaite connaissance des végétaux et des différentes espèces existantes. Il est le mieux placé pour choisir les plantes adaptées à chaque milieu et connaît les techniques d’entretien de chaque plante.

Quelles sont les missions du jardinier ?

Les tâches du jardinier sont un peu différentes de celles du paysagiste. Alors que ce dernier gère l’ensemble d’un projet de réaménagement ou d’aménagement paysager, le jardinier se charge du volet jardin avec tout ce que cela implique. Parmi ses missions principales, il s’occupe de :

  • Désherbage
  • La préparation du sol
  • La tonte de gazon
  • La taille des haies
  • L’engazonnement
  • La plantation
  • Débroussaillage…

Son métier se complète à celui du paysagiste Boulogne Billancourt, mais tout comme ce dernier, il doit avoir un esprit créatif afin d’imaginer un beau jardin.

Quand faire appel à un jardinier ?

Alors que le paysagiste crée un tout nouvel espace, le jardinier opère au sein d’un jardin ou d’un espace vert déjà existant. On fait appel à lui pour entretenir les plantes, pour enlever les mauvaises herbes, pour ramasser les feuilles mortes, pour planter des fleurs et des arbres… Il doit ensuite s’occuper des végétaux et faire en sorte qu’ils restent en bonne santé.

Comment devenir jardinier ?

Pour devenir jardinier, suivre, des formations sont également conseillées. Mais dans quelle filière faut-il s’inscrire ? On vous recommande le BPA Aménagements paysagers, le CAPA aménagements paysagers, le Bac pro en aménagements paysagers…

Avec l’un de ces diplômes, il est ensuite possible de suivre des cours de spécialisation en fonction de ses envies de carrière. Vous pouvez par exemple choisir de devenir botaniste, horticulteur…

Paysagiste Vs jardinier

Par conséquent, même si le paysagiste et le jardinier ont des activités en commun et doivent suivre les mêmes formations de base, leurs champs d’intervention sont différents.

Le paysagiste est un artisan polyvalent qui doit avoir des notions en plomberie, en maçonnerie, en architecture et même en électricité. Le jardinier, quant à lui, excelle dans toutes les tâches qui visent à sublimer le jardin. Il ne s’occupe pas de l’aménagement des structures comme le chalet, la terrasse, les allées…

Leurs compétences se complètent ainsi et ils peuvent même travailler ensemble sur un projet. Notez d’ailleurs que pour gérer un projet, le paysagiste doit collaborer avec divers artisans afin de le mener à bien. Cela dépend des attentes de ses clients. Si ces derniers veulent par exemple une piscine au milieu de leur espace extérieur à aménager, l’architecte paysagiste va devoir contacter un pisciniste pour construire le bassin.

Enfin, pour gagner du temps, et de l’argent, sachez qu’il y a des professionnels qui se qualifient de jardiniers-paysagistes. Vous l’aurez compris, ils peuvent à la fois entretenir des jardins existants ou créer de nouveaux espaces verts. Ils peuvent aussi créer de nouveaux espaces au sein d’un jardin déjà luxuriant.

Les demandes sont nombreuses et les projets varient d’un client à l’autre. Il faut donc bien définir les attentes des différents clients pour savoir qui il faut contacter pour faire quoi.